Drawers, patate de forain.

 

Je sors tout juste des urgences. Bilan : le visage en steak tartare, les côtes en confettis et une superbe couleur de peau façon léopard. Les mecs de Drawers ne m’ont pas loupé. Prépare toi car apparemment c’est ton tour.

Lorsque tu montes sur le ring avec Drawers tu as plutôt intérêt à être entrainé ou du moins amateur de sensations  douloureuses. Une chose est sûre, ils n’y vont pas avec le dos de la cuillère ou alors c’est une méchante louche façon « dame de cantine ».

Tu aimes le gros son flirtant entre le Sludge et le Stoner ? Tu as frappé à la bonne porte, les toulousains vont t’accueillir à bras ouverts et à points fermés. Leur musique est lourde, sombre et tellement jouissante, presque sulfureuse finalement. Lance un morceau de Drawers et l’intégralité de ton enveloppe charnelle se retrouvera comprimée sous des tonnes de décibels avec comme seul réconfort une douce voix, calme et rassurante. Ah non, la voix caverneuse à l’arrière goût de gravier ne fera que te violenter un peu plus encore. Cette voix tient une place extrêmement importante dans leur travail. Niko (chant) maîtrise son organe de façon magistrale, il jongle entre vociférations froides et montées survoltées à la limite Heavy. Chaque note vient faire trembler ta cage thoracique et prendre le contrôle de ta nuque, ne te laissant pas d’autre choix que de balancer ton pauvre crâne d’avant en arrière jusqu’à épuisement total. Rien ni personne ne peut résister. Ils mêlent complexité et brutalité dans des compositions où le rythme ne cesse d’évoluer. Les guitares se baladent entre gros riffs lourdingues et solos à te faire vriller complètement, mais c’est une fois sur scène face à toi qu’ils vont te faire le plus mal. Le live ne leur enlève rien de leur puissance et de leur rage, tu en ressortiras engourdi comme après une bonne correction.

Drawers, c’est un peu comme Mike Tyson ayant appris les bonnes manières. Ils te défoncent avec classe. Si tu veux prendre ton K.O auditif ils seront à Paris jeudi soir en compagnie de H A R K et Red Fang. Mais dommage pour les retardataires la date est sold-out !

www.facebook.com/drawers

www.reverbnation.com/drawers

(346) vues


About Tinmar Morel

view all posts

Punk / Hardcore / Rock'n'Roll / Post-Hardcore / Sludge

You May Like This

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*