GENITAL JIGGLING…666 SON OF A BITCH

Dur, dur d’être un groupe de Fastcore en France, pas évident d’être Normand et encore moins facile d’être Rouannais mais les quatre abrutis de Genital Jiggling sont LA révélation du moment ! Accrochez-vous bien, et s’il vous plait, ne vous chier pas dans le slibard en scandant leurs refrains !

Genital Jiggling a vu le jour  au printemps 2011 par le génie maléfique de Denis et Benoit, le groupe se compose de Maximilien Pariset qui hurle la mort sous la lune étincelante, Benoit Lettelier aux lignes de basse aussi propre qu’un bébé venant de ce faire nettoyer le rectum par sa maman, Denis Lesage aux riffs de gratte et aux chœurs sortie de l’âme de Satan en personne et Antoine Lefevre batteur aussi incisif que le schlass de Jack L’Eventreur ! Les influences Punk, Hardcore, Thrash et Rock’n’Roll font du combo Rouannais une machine de guerre prête à toutes éventualités, personnellement je définirai ce groupe comme un immense bordel organisé. C’est violent, dansant, jovial, malsain, percutant ! Putain on ne sait pas quoi faire ! Je dois mosher en souriant et en pleurant c’est ça ? Là où je respecte  vraiment ces branleurs c’est qu’ils sont capables de mélanger tant de choses et d’en faire ressortir des chansons cohérentes, un album cohérent avec des influences diverses et variées partant de Minor Threat/Limp Wirst/Cut The Shit/Carrier Suicide en passant par Youssouf Today/Bukanone/Thrashington D.C sans oublier Cancer Bats et Turbonegro.

GENITAL JIGGLING.docx - Microsoft Word_2013-05-22_11-53-29

Le groupe de petite renommée c’est déjà vu offrir un paquet de premières parties bien bandantes tel que Justine/Wank for peace/Santa Cruz/Nine Eleven/Anxiety Attack/Police Truck/The Night Stalkers/Idiot Talk ou encore Confusion pour ne citer qu’eux.

Côté lyrics, là non plus, la débilité de ces génies ne nous laisse pas sur notre faim ! Prenons pour exemple  « I Swim With My Jacket » qui parle d’une session plage ou l’un des membres (dont nous tairons le nom afin de ne pas lui retirer le peu de dignité qu’il lui reste) par pudeur, ce baigna tout habillé (portable, portefeuille et clopes inclus) après avoir dit qu’il était « allergique à l’eau de mer ». Et ce n’est qu’une des nombreuses anecdotes du groupe. Pour le reste des lyrics on a le droit à une bonne dose de clin d’œil à leurs films, séries, mangas préférés ainsi qu’à leurs expériences personnelles le tout saupoudré d’une bonne dose d’humour noir et d’autodérision.

GENITAL JIGGLING.docx - Microsoft Word_2013-05-22_11-54-09

Côté studio Genital Jiggling a sorti son premier EP 24 titres en Aout 2012 en format cassette et C.D, puis l’édition vinyle de ce même EP en janvier 2013. Les trois éditions sont sorties sur les labels Guru Disque et Emergence Records. Pour le vinyle, Dirty Guys Rock, No Routine Records et Boumxcoeur Records se sont ajoutés aux deux premiers labels.

Le combo nous prépare 12 nouveaux titres pour le début de l’été, le format n’a pas encore été défini. Soit il sortira un nouvel EP soit une série de Split et peut être même les deux qui sais !!! Ils nous préparent une bonne série de dates, notamment la première parties de Fucked Up au 106 (Rouen) le Vendredi 31 Mai à ne pas rater…Ils recherchent aussi des dates pour une tournée estival sur Aout/Septembre !

548736_373359842745595_276754407_n

Pour résumer Genital Jiggling ça fait comme un énorme zizi de noir dans les fesses, alors court te procurer leur album que ce soit en DL ou pas mais tu ne pourras plus t’en passer !

Facebook

Bandcamp


(228) vues


About Mathias Besnier

view all posts

Rédacteur et talonneur dans Speed Freaks

You May Like This

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*