Greyfell – Be Loved By Your Fuckin’ Self – ep

Pour notre année 2016 Greyfell nous offre un petit cadeau thébaïque.

La parenthèse musicale psychédélique du trio rouennais ouvre  sur un sample de discorde Matt (gr)Hollywood vs Anton Newcombe bouclé au milieu de divers instruments aux sonorités orientales et brame chamanique didgeridooique. Introduction de conséquence.

L’ep nous expose un mélange de compositions rock psychédéliques et d’expérimentations à base de collages artisanaux divers et variés composés de Dig! (Intro), vocalises (White Helpless Hippies Fall), documentaire sur la secte de Jonestown (Outro) et autres étrangetés sonores.

Entre les collages, quatre morceaux puissants forment les quatre cotés singuliers d’un paysage psychédélique à 360°.

Faith of the Mountain, White Helpless Hippies Fall, Sinking in your Head et Confessional ménagent une fluidité mélodique délectable sans jamais oublier de nous faire passer par quelques conflagrations sonores exaltantes. Les lignes orientales cousent une étendue faite de ruissellements de cordes et de rythmiques tribales pour nous précipiter dans un torrent mélodique à la frénésie explosive.

Faith of the Mountain s’impose comme un oracle, tambours batants. La cadence entrainante de White Helpless Hippies Fall nous enmène dans une excursion miroitant les Brian Jonestown Massacre.  Mais loin du psychédélique floral apathique, l’ep regorge d’une force propre aux musiques extrêmes dont on connait la maitrise du groupe. Sinking in Your Head nous plonge dans un trip musical tournoyant et Confessional est un morceau montagne russe de 7 minutes 51 qui nous amène dans une crescendo de distorsion près à percer les cieux.`

Une production de qualité qui nous emmène dans une liturgie sublime de délirium qui conviendra parfaitement aux jours qui viennent.

 

(128) vues


You May Like This

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*