TOTORRO – HOME ALONE / La rage malicieuse

TOTORRO « HOME ALONE » – Recreation Center (merch) – Club Bureau Promo

On vous a déjà parlé d’eux un paquet de fois dans les pages de ce site et une chose est sûre, les rennais de TOTORRO en ont parcouru du chemin depuis notre première rencontre lors de leur show en ouverture de Caspian à Paris. Ils sont de retour cette semaine avec leur premier album « HOME ALONE » et tout ce que nous pouvons leur dire c’est « MERCI ».

Ce disque est une pure merveille, un condensé de fraîcheur, d’ingéniosité et de rage pure et cristalline. TOTORRO n’a pas besoin de chant hurlé, et n’a d’ailleurs pas besoin de chant du tout pour vous faire vriller. Fini l’époque Post-Hardcore, aujourd’hui les 4 potes nous livrent 8 titres entre Post-Rock et Math-Rock qui sentent l’été et les apéros entre copains.

Les sonorités de cet album nous font largement penser qu’ils ont dû écouter la disco d’And So I Watch You From Afar un bon paquet de fois dans leur grande maison où ils vivent tous les quatre. A l’instar de leurs grands frères Irlandais, les morceaux sont techniques mais jamais répétitifs, pas de branlette. La variété des plans que l’on retrouve sur ce disque est extraordinaire, ces mecs ne s’arrêtent jamais et nos cervicales non plus.

Finalement, leurs parents ont bien fait de les oublier dans cette grande maison en pleine campagne, car TOTORRO est devenu grand. Grand dans la composition de ses titres mais aussi dans la maîtrise de son son. Les guitares vous transportent dans de lointaines contrées tout en vous volant une petite tranche de votre esprit, alors que la basse et la batterie vous assomment à chaque mesure. Voilà le secret de TOTORRO, cet équilibre parfait entre légèreté presque pop et violence rythmique.

10299247_10152393268409761_1205471138_n

Ce disque est sincère. Quasiment entièrement auto-produit par le groupe dans leur maison, la complicité transpire de chaque morceau, les plages s’enchaînent et la chair de poule me parcourt les bras au rythme de leurs hymnes. Ce n’est pas pour rien que les petits gars ont été embarqués dans la machine Kongfuzi, toujours gage de qualité. Cet album fait du bien! Il vous donnera tantôt le sourire, tantôt envie de tout casser chez vous, et le principal c’est qu’il vous donne quelque chose.

Si ils avaient dû choisir un autre titre pour cet opus je pense que « NIQUE SA MÈRE LA CRISE » aurait été le nom idéal.

Sortez de chez vous, respirez et écoutez TOTORRO !
Facebook ICI
Bandcamp ICI
Myspace ICI

Tour Dates ICI

J’allais oublier, ils ont aussi sorti un clip qui défonce!

Pour finir, un petit Live de TOTORRO au Point Éphémère.

Voilà! Et voici les autres articles liés à TOTORRO 

L’aguicheuse Interview TOTORRO ICI
Caspian, Mugstar, TotorRo: Comment faire 3 fois le tour de la terre ? ICI
TotorRo, quelque part entre amour et violence ICI

(628) vues


About Tinmar Morel

view all posts

Punk / Hardcore / Rock'n'Roll / Post-Hardcore / Sludge

You May Like This